Financer ses études

Lors de votre admission à l'ENSEEIHT, plusieurs solutions s'offrent à vous pour financer vos études.

 

Vous trouverez ci-dessous de nombreux cas de figure qui peuvent certainement vous concerner et trouver la meilleure solution pour financer vos études.

 

 

 

 

 

Les bourses de l'Éducation nationale

 Seuls les étudiants français ou étrangers, résidant en France avec leur famille depuis au moins deux ans, peuvent bénéficier par l’intermédiaire du CROUS :

 Trois critères sont pris en compte pour l’attribution de cette bourse :

 

 A noter : les revenus issus du travail de l’étudiant sont écartés de ce calcul.

 

Le montant est déterminé par un barème national fixé chaque année par le ministère de l’Education Nationale.

 

 Les bourses sont versées sur neuf mois et leur montant varie en fonction de l’échelon déterminé par les critères d'attribution auxquels vous répondez. Il existe six échelons, allant de l’exonération des droits d’inscription, avec prise en charge de la cotisation à la sécurité sociale étudiante, au versement de 4140 euros pour l’année.

A titre indicatif, le seuil des revenus des familles pour bénéficier d’une bourse est fixé à 32.000 euros. N’hésitez pas, cependant, à en faire la demande.

Le CNOUS met à disposition un simulateur de calcul de droit aux bourses.

Les demandes s’effectuent via le dossier social étudiant du CROUS (DSE, commun aux demandes de logement en Cité U) entre le 15 janvier et le 30 avril et est à renouveler chaque année.

 

A noter :

  • les étudiants qui n'ont pu bénéficier d'une bourse au Lycée peuvent obtenir une bourse pour poursuivre des études supérieures, les critères d'attribution n'étant pas similaires.
  • les boursiers doivent cependant payer 5.10 euros lors de leur inscription.

 

Pour en savoir plus : CROUS Toulouse - Bourses et compléments

Les aides financières ponctuelles ou annuelles

Le CROUS  peut également distribuer une aide au mérite et une aide d’urgence.

Pour en savoir plus : CROUS Toulouse  - Bourses et compléments

 

L’INP propose une aide sociale aux étudiants rencontrant des difficultés, majeures et justifiées, de caractère ponctuel et exceptionnel.

Pour solliciter une aide de l’INP, il est nécessaire de constituer un dossier avant le 15 octobre, à retirer auprès du service de la Scolarité de l’ENSEEIHT. Un rendez-vous avec une assistante sociale sera fixé lors duquel vous remettrez votre dossier.

 

Pièces à fournir pour la constitution du dossier :

 

 

Les conseils généraux peuvent aussi apporter une aide, sous forme de bourses annuelles ou de prêts d’honneur, en particulier aux étudiants les plus démunis. Contactez le conseil général du département dans lequel vos parents sont domiciliés, peu importe le lieu de vos études.

 

Les prêts étudiants

Les banques proposent des prêts « spécial étudiant ». Ces prêts sont le plus souvent attribués à partir du niveau bac+2 ou bac+3, avec des taux d’intérêt préférentiels pour les élèves de grandes écoles. Les sommes prêtées varient de 500 à 30.000 euros et une caution parentale est généralement demandée.

L’idéal est d’effectuer le tour des différentes banques afin de comparer les formules proposées.

 

A noter :

Depuis 2008, il existe un prêt bancaire garanti par l’Etat. N’exigeant donc pas de caution parentale ni de conditions de ressources, il permet des remboursements une fois les études achevées. D’un montant maximum de 15.000 euros, les taux d’intérêt sont en revanche fixés par les organismes bancaires partenaires de l’opération (Banque populaire, Caisse d’épargne, etc).

Pour en savoir plus : www.etudiant.gouv.fr

 

Le CROUS propose, lui aussi, des prêts d’honneur d’un montant moyen de 1 500 €. Ils sont sans intérêts et remboursables dans un délai de 10 ans. Ils offrent aussi l’avantage de n’exiger aucune caution.

Pour en savoir plus : CNOUS – Autres aides

Le soutien des fondations

Les fondations peuvent, dans certains cas, vous apportez leur soutien financier. Deux pistes sont à explorer lorsque vous recherchez une bourse d'études privée.

La déclaration fiscale

Il est conseillé de se renseigner sur les avantages et les inconvénients selon votre situation fiscale personnelle. Afin de choisir la meilleure solution en termes de déclaration fiscale, le site internet des impôts met à votre disposition un simulateur de votre imposition sur le revenu.

Lorsque l'étudiant a moins de 25 ans et qu'il dépend du foyer fiscal de ses parents, les salaires qu'il a pu percevoir lors de ses études sont exonérés sur option dans la limite de trois fois le SMIC mensuel, soit 4.013 euros. Les parents ne doivent déclarer que la somme excédant ce montant.

De plus, le don en nature, somme transmise régulièrement par les parents à leurs enfants (étudiants) afin de les aider dans leur vie quotidienne, est soumis à l’exonération d’impôts au même titre que le don associatif.

Le contrat de professionnalisation

Professionnalisez et financez votre dernière année d’élève ingénieur.

 

Les étudiants de l'N7 en cycle ingénieur, peuvent réaliser leur troisième année en formation continue sous la forme d'un contrat de professionnalisation.

Cette formation, en un an, permet de développer des cométences en entreprise durant 8 mois, tout en bénéficiant d'une rémunération en période d'études.

Le diplôme d'ingénieur délivré à l'issue de cette année est identique à celui de la formation initiale sous statut étudant.

 

Une fois inscrit à l'ENSEEIHT, vous pourrez retrouvez toutes les offres en contrat de professionnalisation sur l'intranet (identification obligatoire).

Contactez l’ENSEEIHT

L’École Nationale Supérieure d'Électrotechnique, d'Électronique, d'Informatique, d'Hydraulique et des Télécommunications

2, rue Charles Camichel - BP 7122
31071 Toulouse Cedex 7, France

+33 (0)5 34 32 20 00

Contacts

Certifications

  • Logo MENESR
  • Logo UTFTMP
  • Logo INP
  • Logo INPT
  • Logo Mines télécoms
  • Logo CTI
  • Logo CDEFI
  • Logo midisup